veille-pharmaceutique.com: pharmacie en ligne

Médicaments génériques en ligne.

Rechercher sur le site
Liste des catégories
Levitra

Levitra Générique (Vardenafil)

Dysfonction érectile

Levitra Générique est utilisé pour traiter les problèmes de fonction sexuelle tels que l'impotence et la dysfonction érectile. La version générique est produite par un fabricant de l'Inde approuvé par la FDA, dans des installations certifiées GMP.

PaquetPrixPar compriméD'épargneAchetez!
10mg × 10 comprimés21.66 €2.17 €Ajouter au panier
10mg × 30 comprimés50.58 €1.69 €14.39 €Ajouter au panier
10mg × 60 comprimés86.74 €1.45 €43.21 €Ajouter au panier
10mg × 90 comprimés115.66 €1.29 €79.25 €Ajouter au panier
10mg × 120 comprimés144.58 €1.20 €115.30 €Ajouter au panier
10mg × 180 comprimés195.20 €1.08 €194.62 €Ajouter au panier

PaquetPrixPar compriméD'épargneAchetez!
20mg × 10 comprimés25.27 €2.53 €Ajouter au panier
20mg × 30 comprimés60.70 €2.02 €15.11 €Ajouter au panier
20mg × 60 comprimés117.11 €1.95 €34.53 €Ajouter au panier
20mg × 90 comprimés162.66 €1.81 €64.79 €Ajouter au panier
20mg × 120 comprimés195.20 €1.63 €108.07 €Ajouter au panier
20mg × 180 comprimés260.28 €1.45 €194.62 €Ajouter au panier

PaquetPrixPar compriméD'épargneAchetez!
40mg × 10 comprimés36.12 €3.61 €Ajouter au panier
40mg × 30 comprimés86.74 €2.89 €21.62 €Ajouter au panier
40mg × 60 comprimés160.49 €2.67 €56.22 €Ajouter au panier
40mg × 90 comprimés216.89 €2.41 €108.18 €Ajouter au panier
40mg × 120 comprimés260.28 €2.17 €173.15 €Ajouter au panier
Most popular quantity.

 

Vardénafil en comprimé

Quel est ce médicament?

VARDÉNAFIL est utilisé pour traiter les problèmes érectiles chez les hommes. Vardénafil fonctionne plus rapidement que le Sildénafil (Viagra®) et il comporte moins de risque de causer des perturbations visuelles en tant qu'effet secondaire.

Que devrais-je mentionner à mon professionnel de la santé avant de prendre ce médicament?

Il doit savoir si vous avez l’une des conditions suivantes:

  • difformité anatomique du pénis, maladie de La Peyronie, ou si vous avez déjà eu une érection qui a duré plus de 4 heures
  • trouble de saignement
  • cancer
  • diabète
  • brûlures d'estomac fréquentes ou maladie de reflux gastro-oesophagien
  • maladie du coeur, angine, haute ou basse pression sanguine, des antécédants d’attaque cardiaque ou autres problèmes cardiaques
  • cholestérol élevé
  • infection au VIH
  • maladie des reins
  • maladie du foie
  • drépanocytose (anémie falciforme)
  • accident vasculaire cérébral
  • ulcères d'estomac ou des intestins
  • problèmes des yeux ou de la vision
  • une réaction inhabituelle ou allergique au vardénafil, à d’autres médicaments, aliments, colorants ou préservatifs 
  • si vous êtes enceinte ou que vous essayez de tomber enceinte
  • si vous allaitez

Comment devrais-je prendre ce médicament?

Prenez le comprimé de vardénafil par voie orale avec ou sans nourriture. La dose est généralement prise 1 heure avant l’activité sexuelle. Avalez le comprimé avec un verre d'eau. Ne prenez pas de doses en double ou de dose supplémentaire.

Parlez à votre pédiatre concernant l’utilisation de ce médicament chez les enfants. Présentement, ce médicament n’est pas indiqué pour l'utilisation chez les enfants.

Surdosage: Si vous croyez avoir pris une dose excessive de ce médicament, contactez un centre anti-poison ou une urgence d’hôpital le plus tôt possible.

NOTE: Ce médicament est uniquement pour vous, ne le partagez pas avec autrui.

Que dois-je faire si j'oublie de prendre une dose ?

Cela ne s'applique pas. Toutefois, ne prenez pas de doses en double ou de dose supplémentaire.

Qu’est-ce qui peut interagir avec ce médicament?

Ne prenez pas ce médicament avec l’un ou plusieurs des éléments suivants:

  • les médicaments pour le coeur ou les douleurs à la poitrine qui s'apparentent à la nitroglycérine tels que l'amyl nitrite, isosorbide dinitrate, isosorbide mononitrate, nitroglycérine, même si ces médicaments ne sont pris qu'occasionnellement. Cela inclut certaines drogues récréationnelles appelées "poppers" qui contiennent également de l'amyl nitrate et du butyl nitrate.

Ce médicament peut également interagir avec les éléments suivants:

  • les alpha-bloquants comme l'alfuzosine (UroXatral®), doxazosine (Cardura®), prazosine (Minipress®), tamsulosine (Flomax®), ou térazosine (Hytrin®), utilisés pour traiter la haute pression sanguine ou une hypertrophie de la prostate.
  • trioxide d'arsenic
  • bosentan
  • certains antibiotiques comme la clarithromycine, l'érythromycine, la sparfloxacine, la troléandomycine
  • certains médicaments utilisés pour les convulsions comme la carbamazépine, phénytoïne, et phénobarbital
  • certains médicaments pour le traitement d'une infection au VIH ou SIDA
  • certains médicaments pour contrôller le rythme cardiaque (par exemple : amiodarone, disopyramide, dofétilide, flecaïnide, ibutilide, quinidine, procaïnamide, propafénone, sotalol)
  • chloroquine
  • cisapride
  • diltiazem
  • jus de pamplemousse
  • certains médicaments pour le traitement d’une infection à champignon ou à levure, tels que le fluconazole, itraconazole, kétoconazole et voriconazole
  • méthadone
  • nicardipine
  • pentamidine
  • pimozide
  • rifabutine, rifampine, ou rifapentine
  • certains médicaments pour traiter la dépression ou les problèmes d'humeur (amoxapine, maprotiline, fluoxétine, fluvoxamine, néfazodone, pimozide, phénothiazines, antidépresseurs tricycliques)
  • vérapamil

Cette liste n’est pas exhaustive. Fournissez à vos professionnels de la santé une liste de tous les médicaments, herbes, médicaments sans prescription et suppléments alimentaires que vous utilisez. Mentionnez-leur également si vous fumez, buvez  régulièrement de la caféine ou de l’alcool, ou utilisez des drogues illégales. Certains de ces éléments peuvent interagir avec vos médicaments.

À quels éléments devrais-je être vigilant pendant la prise de ce médicament?

Si vous remarquez un quelconque changement dans votre vision pendant la prise de ce médicament, appelez votre médecin ou professionnel de la santé le plus tôt possible. Cessez l’utilisation de ce médicament et appelez votre médecin ou professionnel de la santé immédiatement si vous avez une perte de vision dans un oeil ou les deux yeux.

Appelez votre médecin ou professionnel de la santé immédiatement si votre érection dure plus de 4 heures ou si elle devient douloureuse. Cela pourrait être signe d’un problème sérieux et cela se doit d’être traité immédiatement pour prévenir des dommages permanents.

Si vous ressentez des symptômes de nausée, d’étourdissements, de douleurs à la poitrine ou au bras lors du commencement de la relation sexuelle après avoir pris ce médicament, vous devriez cesser l’activité sexuelle et appelez votre médecin ou professionnel de la santé le plus tôt possible.

Ne changez pas la dose de votre médicament. Veuillez appeler votre médecin ou professionnel de la santé pour déterminer si votre dose doit être réévaluée.

L’utilisation de ce médicament ne vous protège ni vous, ni votre partenaire d’une infection au VIH (le virus qui cause le SIDA) ou d’autres maladies transmises sexuellement.

Quels sont les effets secondaires que je pourrais observer lors de l’utilisation de ce médicament?

Voici les effets secondaires que vous devriez mentionner à votre médecin ou professionnel de la santé le plus tôt possible:

  • douleur au dos
  • changements dans l'ouïe tels que la perte de l'ouïe ou des bourdonnements dans les oreilles
  • changements dans la vision tels que la perte de vision, vision floue, yeux plus sensibles à la lumière, ou difficulté à discerner les objets de couleur bleue des objets de couleur verte, ou si les objets ont une teinte de couleur bleue
  • douleur à la poitrine ou palpitations
  • difficulté à respirer, se sentir à bout de souffle
  • étourdissements
  • enflure des paupières
  • douleurs musculaires
  • érection prolongée (qui dure plus de 4 heures)
  • éruption cutanée, démangeaisons
  • convulsions

Voici les effets secondaires qui ne nécessitent habituellement pas d’attention médicale (informez-en votre médecin ou professionnel de la santé si les symptômes persistent ou sont désagréables):

  • rougissement
  • maux de tête
  • indigestion
  • nausée
  • congestion nasale

Cette liste n’est pas exhaustive.

Où puis-je conserver ce médicament?

Garder hors de la portée des enfants dans un contenant qu'ils ne peuvent pas ouvrir.

Entreposer à la température ambiante entre 15 et 30 degrés Celsius (59 et 86 degrés Fahrenheit). Jeter toutes doses non utilisées après la date d’expiration.

Témoignages

Le résultat a été à la hauteur de nos espérances et les délais de livraison respectés ! - Jean

Articles

Actualités

  • L'allaitement préviendrait le risque de maladies cardiovasculaires

    L'étude a porté sur 7 000 jeunes adultes de 24 à 32 ans, originaires de différents milieux sociaux, et a inclus des enfants issus de mêmes parents pour éliminer l'impact socio-économique.

  • Mal de dos : prévenir et soulager la douleur avec la nouvelle appli Doctissimo

    A la maison, au bureau, lors de déplacements, on se tient mal sans se rendre compte ou bien on adopte des positions qui semblent confortables au départ mais qui se révèlent finalement \"toxiques\" pour votre dos.

  • Bon plan : L’Oréal Professionnel vous coiffe gratuitement

    Envie d'un look à la Kirsten Dunst, la porte-parole internationale de L'Oréal Professionnel ? La marque spécialiste des cheveux vous invite à sa première Nuit de la Coiffure les 14 et 15 mai prochains à Paris et en province.

  • 24 avril 2014 : Journée mondiale contre la méningite

    Dans la perspective de la journée mondiale contre la méningite le 24 avril et de la semaine européenne de la vaccination qui se déroule du 22 au 26 avril, \"Ensemble contre la méningite\" a initié toute une série d’actions de communication et de sensibilisation pour alerter le grand public et les professionnels de santé* sur l’importance du diagnostic en urgence des infections à méningocoque.

  • Cicatrisation : la fin des points de suture ?

    Ludwik Leibler, du laboratoire \"Matière molle et chimie\" (CNRS/ESPCI ParisTech) et Didier Letourneur, du laboratoire de recherche vasculaire translationnelle (Inserm/Universités Paris Diderot et Paris 13), ont mis au point une méthode de collage originale basée sur des nanoparticules (silice, oxydes de fer) contenues dans une solution.

bookmark Ajouter aux favoris
Veille: pharmacie en ligne.